International › APA

Présentation à Abidjan du rapport provisoire de l’étude du schéma directeur de la transformation digitale du foncier urbain

Le rapport provisoire de l’étude du schéma directeur de la simplification et de la transformation digitale du foncier urbain a été présenté, mercredi, à Abidjan en présence des acteurs de la chaîne foncière, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.En Côte d’Ivoire, la gestion actuelle du foncier urbain révèle de nombreuses insuffisances qui se traduisent entre autres par la récurrence des fraudes et des conflits fonciers, la lenteur dans la délivrance des actes administratifs ou encore le manque d’informations des usagers relativement aux procédures en vigueur. 

Le schéma directeur de la simplification et de la transformation digitale du foncier urbain vise à « sécuriser le foncier (réduire les litiges et les contentieux) et à simplifier les démarches administratives (accélérer la délivrance des actes administratifs) », a expliqué le ministre de la Construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme, Claude Isaac Dé lors de cette cérémonie organisée peu après la dissolution du gouvernement.

Tous les ministres ont été chargés de gérer les affaires courantes de leur département en attendant la formation d’un nouveau gouvernement par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, reconduit dans ses fonctions.

« En dépit des réformes engagées, l’insécurité foncière génère chez nos usagers un manque de confiance et un sentiment d’opacité vis-à-vis de l’administration », a-t-il poursuivi, soulignant que « la sécurisation du foncier urbain est une question majeure qui mérite d’être abordée en profondeur et avec rigueur. Elle ne saurait être adressée au coup par coup sans vision claire et précise ».

C’est pourquoi, a expliqué le ministre Claude Isaac Dé, « la réalisation d’un schéma directeur de la simplification et de la transformation digitale du foncier urbain s’impose pour disposer d’une trajectoire de mise en œuvre des projets  nous permettant d’atteindre les objectifs escomptés de célérité et de sécurisation ».


Le schéma directeur devra apporter des solutions aux problèmes posés. Pour les acteurs ivoiriens du foncier, la transformation digitale tant souhaitée de « nos services ne saurait  voir le jour sans au préalable une revue profonde de nos procédures afin de les rendre plus fiables, transparentes, efficaces et équitables pour nos usagers ». Le schéma directeur devra aussi poser les jalons d’une harmonisation véritable des cadres de référence et outils de travail intra-administration ou entre administration et professionnels du métier.

 L’absence de référentiels uniques nationaux (géodésique, information géographique) et de système intégré de gestion du foncier urbain constitue une insuffisance à laquelle le schéma directeur devra aussi palier.

De septembre 2018 à 2020, la première phase du projet concernera le Grand Abidjan et Assinie où l’ensemble du dispositif sera déployé pour un montant de 20 milliards FCFA. La deuxième phase est prévue de 2020 à 2023 sur toute l’étendue du territoire national pour un coût de 13 milliards FCFA.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut