International › APA

Produits alimentaires : baisse de l’indice des prix en juin (FAO)

Les prix mondiaux des denrées alimentaires ont baissé au cours du mois de juin 2018 « pour la première fois », alors que les tensions commerciales ont affecté les marchés, et ce, bien que les perspectives mondiales de production pointaient vers le bas, a annoncé jeudi l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).« L’Indice FAO des prix des produits alimentaires affichait une moyenne de 173,7 points en juin, soit une baisse d’1,3 pour cent par rapport à son niveau de mai. Cette baisse s’explique surtout par des cotations de prix plus faibles pour le blé, le maïs et les huiles végétales, y compris celles fabriquées à partir des graines de soja », explique la Fao dans son avis mensuel.

L’Indice FAO des prix des produits alimentaires est en effet un indice pondéré par les échanges commerciaux qui permet de suivre l’évolution mensuelle des principaux groupes de produits alimentaires.

Sur cette base, l’Indice FAO des prix des céréales a montré une baisse de 3,7 pour cent au cours du mois, note la FAO. Et « malgré des perspectives de production défavorables pour les principales céréales, dans l’ensemble, les prix mondiaux du maïs et du blé ont accusé de «fortes baisses», reflétant ainsi une aggravation des tensions commerciales, estime l’institution onusienne basée à Rome (Italie) qui souligne toutefois que « les prix du riz ont augmenté ».


Par ailleurs, note la Fao, les tensions commerciales mondiales « font planer le doute » sur les cotations des prix pour les céréales et les huiles végétales. A savoir que « l’aggravation des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la République populaire de Chine a fortement influencé les prix d’exportations américains, à commencer par les graines de soja, et avec le dollar qui a exercé une nouvelle pression négative ».

Toutefois, la FAO « prévoit une chute de la production et des stocks de céréales ». En effet, ses nouvelles projections publiées aujourd’hui dans le Bulletin de la FAO sur l’offre et la demande de céréales prévoient une baisse de 24 millions de tonnes par rapport au mois dernier, reflétant surtout des prévisions de production moins importantes pour le blé dans l’ Union européenne et pour le blé et les céréales secondaires en Russie et en Ukraine, estime le document.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut