International › APA

RD Congo : Félix Tshisekedi annonce la grâce présidentielle pour les détenus politiques et d’opinion


Pas d'image

Le président congolais Félix AntoineTshisekedi s’est engagé à accorder dans les dix jours à venir la grâce présidentielle à tous les prisonniers politiques et d’opinion, dans son mot de présentation de son programme d’urgence pour les 100 premiers jours de son mandat de cinq ans à la tête de la RD Congo, samedi à Kinshasa.Il a également promis, parmi les mesures de décrispation politique, de favoriser le retour au pays des exilés politiques et d’opinion. Parmi les prisonniers politiques qualifiés « d’emblématiques » dans l’accord de la Saint Sylvestre » du 30 décembre 2016 figurent les opposants Eugène Diomi Ndongala, condamné officiellement en septembre 2014 à dix ans de prison pour une affaire des mœurs, et Franck Diongo Shamba qui avait écopé de cinq ans de prison en 2016 pour une obscure affaire de séquestration des militaires.

Tandis que l’opposant Moïse Katumbi, qui vient enfin d’obtenir son passeport biométrique congolais depuis le 28 février 2019, reste à ce jour l’exilé politique congolais le plus connu des médias.

Par ailleurs, le président Tshisekedi a promis d’assainir la justice qui doit désormais être distribuée par des « personnes intègres et aux valeurs morales irréprochables ».

L’amélioration du climat des affaires, la bonne gouvernance  et la lutte contre la corruption sont aussi inscrites au programme des cents premiers jours du chef de l’Etat qui a, en outre, plaidé pour la vulgarisation du nouveau code minier et  la conclusion des contrats miniers gagnant-gagnant.


Ce programme d’urgence des cent premiers jours, publié alors que Félix Tshisekedi est à son 36ème jour à la tête de la RD Congo depuis sa prestation de serment le 24 février dernier, est contenu dans un document de 78 pages qui détaille des actions à entreprendre dans les secteurs ciblés que sont notamment la sécurité, la politique, le social, l’économie, les infrastructures,  la jeunesse, les routes, l’énergie la santé, l’éducation, l’habitat, l’énergie, l’emploi, le
transport, l’agriculture, la pêche et l’élevage.

Le président de la République a promis, à l’issue des 100 jours, de revenir pour donner l’évaluation des réalisations de tous  projets annoncés.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut