International › APA

Réformes dans l’Uemoa: un de taux de mise en œuvre de 80,2 % au Bénin

Le Bénin a un taux de mise en œuvre de 80,2% des réformes préconisées par l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), a affirmé mardi à Cotonou, le président de la Commission de l’Uemoa, Abdallah Bouréima.« Au Bénin, le taux de mise en œuvre des réformes de l’Uemoa est de 80,2 % en 2018. C’est un record de performance jamais égalé dans aucun pays de l’Union depuis l’institution de la revue en 2013 », a expliqué Abdallah Bouréima.

Il s’exprimait au terme d’une audience avec le président béninois, Patrice Talon, à qui il a remis un mémorandum contenant les résultats de l’évaluation des réformes, politiques, projets et programmes communautaires de l’Uemoa.

« Ces progrès significatifs ont été acquis en termes de consolidation et de modernisation de l’exercice d’évaluation des réformes, politiques, programmes et projets communautaire. Sur les réformes sectorielles et le marché commun, le Bénin a enregistré un bond de 16 points. Sur la Gouvernance économique et convergence, on note un bond de 20 points et au niveau des réformes, le Bénin connaît une avancée  de 23 points. Mieux, le marché commun à enregistré des avancées significatives en matière de transposition et de mise en application de la législation fiscale aussi bien de la fiscalité intérieure que de la fiscalité de porte », a révélé Abdallah Bouréima.


Il a aussi relevé que toutes ces évolutions positives ont eu des impacts importants sur la croissance économique qui a repris et est passée de 4% en 2016 à 6% en 2016, avec une projection de 7,6% en 2019.

Pour le ministre de l’Economie et des Finances,  Romuald Wadagni ces performances sont la résultante de la volonté du chef de l’État et de la bonne implication de tous les acteurs.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut