International › APA

Relaxe du rappeur tchadien « N2A »

Le rappeur tchadien Ngueltar Alfred alias « N2A », qui avait été arrêté mardi pour incitation à la haine, a été relaxé ce mercredi par le procureur de la République du tribunal de grande instance de N’Djaména, au motif que l’infraction reprochée à l’artiste n’est pas constituée.« N2A » avait été livré au procureur par la police qui, au terme d’une perquisition de  son domicile, avait mis la main sur des CD et des tee-shirts sur lesquels sont inscrits ces paroles d’une chanson de son dernier album : « Population Gay Kor, Akouma basma Korr – La population pleure, le gouvernement écoute les pleurs ».

Si pour la police ces paroles sont une incitation à la haine, le procureur en a décidé autrement, d’où la relaxe du rappeur.




0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut