International › AFP

Retour de Bemba en RDC: ferveur et espoirs fous chez ses partisans

« Enfin, nous allons avoir du travail avec Bemba », « le taux du dollar va baisser »: salué par une foule immense, le retour de l’ex-rebelle Jean-Pierre Bemba mercredi en République démocratique du Congo a suscité joie et ferveur dans son fief de Kinshasa.

« Celui que nous attendions est arrivé, Bemba Gombo, Igwe, le chef du Congo », s’est réjouit Mado, vendeuse de légumes dans un marché de Kinshasa.

Le propos est vite devenu politique, puisque M. Bemba veut présenter dès jeudi sa candidature à l’élection présidentielle.

« Avec le retour de Bemba, il est temps que Kabila parte. Il nous a fait beaucoup souffrir dans ce Congo. Dix-sept ans durant, nous ne nous nourrissons que de maigres légumes », poursuit la commerçante.

Grand pays d’Afrique centrale, riche en ressources naturelles et minière, la République démocratique du Congo connaît de nombreux problèmes sociaux. La majorité de ses 70 à 80 millions d’habitants vivent avec quelques dollars par jour.

« Nos souffrances vont enfin prendre fin avec Bemba, car lui c’est notre papa, nous l’aimons », s’est enthousiasmé Mbuta, un marchand ambulant.

« Bemba c’est le chef du Congo, il sait ce qu’il faut faire exactement pour nous ses frères congolais », a dit pour sa part Jean-Bertrand Ngondo, au milieu d’une foule en liesse à la sortie de l’aéroport de Ndjili.

Une foule qui a grossi au fil des heures. Des dizaines de milliers de personnes convergeaient vers l’aéroport de Ndjili, à 20 km du centre ville de Kinshasa, arrachant des branche d’arbres sur leur passage, qu’il brandissaient.

Tous le long du parcours, des dizaines voire des centaines de milliers de personnes ont pris d’assaut le boulevard Lumumba, la grande artère de la capitale longue de plusieurs kilomètres.

Combien de Kinois exactement dans les rues de la capitale? Ni les autorités ni les organisateurs n’ont avancé un chiffre.

– « Temps de la délivrance » –


Le cortège de M. Bemba a été immobilisé pendant près d’une heure et demi avant que la police n’intervienne pour l’escorter plus vite.

« Chaque chose a son temps, nous avions beaucoup pleuré, maintenant c’est le temps de Bemba, le temps de la délivrance », entonnaient des femmes avec des larges sourires.

« Bemba arrache lui cette barbe blanche », chantait la foule, en référence à la barbe que le président Kabila porte depuis deux ans.

M. Bemba a fait une longue escale au siège de son parti où avec son épouse, Pierrette, d’où ils ont salué la foule du haut d’une fenêtre.

« Vous étiez des milliers à m’avoir réservé un accueil chaleureux », a-t-il twitté en reproduisant la photo depuis la fenêtre qui montre bien plus que quelques milliers de personnes.

« Merci de tout cœur pour vos encouragements! Sachez que mon engagement pour le redressement de mon pays, la République Démocratique du Congo reste inchangé », a ajouté le sénateur.

L’ex-chef de guerre et ancien vice-président congolais a ensuite été empêché de rejoindre ses propriétés proches de la résidence du chef de l’État Joseph Kabila.

Conformément aux ordres reçus de la hiérarchie, « le cortège du sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo n’a pas été autorisé à franchir la commune de la Gombe pour des raisons d’ordre sécuritaire », a indiqué dans un communiqué le chef de la police de Kinshasa, Sylvano Kasongo.

M. Bemba « va loger dans un hôtel de la Gombe en attendant d’autres dispositions pratiques », a-t-il ajouté.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut