International › APA

Russie 2018: «Les représentants africains gardent encore leur chance de passer au second tour » (Samuel Eto’o)

Malgré les défaites concédées par les sélections nationales de football du Maroc, de l’Égypte et du Nigeria, les trois premières équipes africaines à entrer en lice à la coupe du monde de football Russie 2018, les cinq représentants africains ( Maroc, Égypte, Tunisie, Nigeria et Sénégal) gardent encore leur chance de passer au second tour de la compétition, selon le footballeur international camerounais, Samuel Eto’o.Il est vrai que l’Égypte, le Maroc et le Nigeria n’ont pas réussi leur entrée dans cette compétition, mais ils ont encore la possibilité de se rattraper, voire de passer au second tour. Je pense que les nations africaines gardent encore leur chance », a soutenu M. Eto’o expliquant que « le premier match d’une compétition est très difficile ».

 Il  s’exprimait au terme d’une séance de travail à l’hémicycle ivoirien avec le président du parlement, Guillaume Kigbafori Soro et des députés. Aux équipes nationales de la Tunisie et du Sénégal, les deux autres représentants africains, qui disputeront respectivement leurs premières rencontres de ce tournoi lundi soir et mardi soir,  M. Eto’o leur a souhaité « beaucoup de courage» espérant qu’ils gagneront leur premier match.


 Vendredi dernier, le Maroc et l’Égypte ont été  respectivement battus par l’Iran (0-1) et par l’Uruguay ( 0-1). Le Nigeria s’est incliné samedi (0-2) face à la Croatie.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut