Politique › Justice

Saisie de drogue au Port de Dakar : les accusés aux portes de la chambre criminelle

Saisie de drogue (c) Droits réservés (c) Droits réservés

Les personnes interpellées dans l’affaire de la cocaïne saisie au Port de Dakar, dans la nuit du 25 au 26 juin dernier, ont bénéficié d’un retour de parquet.

Il s’agit de 4 Sénégalais, 5 étrangers, dont un couple allemand, 2 Italiens (le commandant et le capitaine du bateau) et le directeur de Dakar Terminal de nationalité française.

Il leur est reproché des délits d’association de malfaiteurs, contrebande, importation sans déclaration de marchandises, trafic international de drogue, complicité séditieuse pour conspiration interne en milieu portuaire avec un réseau organisé transfrontalier…


Des chefs d’accusation qui, selon l’Observateur, devrait être connus de la Chambre criminelle. Pour cela, il faudrait que le doyen des juges, qui a hérité du dossier, maintienne, après l’instruction de cette affaire, ces motifs. Le journal indique que le Procureur a déjà requis le mandat de dépôt contre les mis en cause.

Pour mémoire, les douanes sénégalaises ont saisi près de 800 kg de cocaïne en provenance du Brésil cachée dans des véhicules neufs sur un bateau au port de Dakar. La cocaïne saisie dans la nuit de samedi 25 au dimanche 26 juin dernier, d’une quantité de 798 kg, a été découverte sur 15 véhicules  dans un lot contenant des dizaines de voitures neuves.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut