Politique › Actualité

Scrutin présidentiel au Sénégal: la guerre des estimations a débuté

Macky Sall. Ses partisans le proclament vainqueur du premier tour avec 57% (c) Droits réservés

En attendant les résultats provisoires des commissions départementales qui devraient être proclamés au plus tard demain, le camp Macky Sall le proclame vainqueur avec un score de 57%. L’opposition appelle les populations à préparer le second tour.

Le premier ministre, Mahammed Boun Abdallah ne pouvait attendre plus longtemps. A minuit (heure locale), il a mobilisé la presse pour annoncer la réélection de Macky Sall. «Au moins 57%» au premier tour, c’est le chiffre qu’il brandit pour son candidat. « Les résultats nous permettent de dire qu’il nous faut féliciter le président Macky Sall pour sa réélection », a déclaré M. Dionne.

Lire aussi: Sénégal: près de 7 millions de votants attendus dans les bureaux de vote

Une proclamation «hâtive» des résultats que l’opposition redoutait. Quelques minutes avant la sortie du Premier ministre Dionne, Idrissa Seck et Ousmane Sonko, principaux rivaux du candidat sortant, ont donné une conférence de presse.

Comme autre article: Elections: les couacs de l’organisation du scrutin

«Dans l’état actuel du dépouillement, aucun candidat, je dis bien aucun candidat, moi y compris, ne peut se proclamer vainqueur de l’élection présidentielle », avisait Ousmane Sonko. Les deux candidats de l’opposition appelaient les populations à se préparer à un second tour « à ce stade, un deuxième tour s’annonce et les résultats qui sont déjà compilés nous permettent de le dire », a affirmé l’ancien premier ministre Idrissa Seck, qui se présente pour la troisième fois à la présidentielle.


Contrairement aux estimations de la majorité des médias qui donnaient Macky Sall Favori, Ousmane Sonko constate « cette volonté de changement, nous l’avons notée, et au regard des premières compilations d’information que nous avons, vous l’avez majoritairement exprimée en faveur de l’opposition », a-t-il ajouté.

Résultats définitifs

Les Commissions départementales de recensement des votes (Cdrv), ont jusqu’au mardi 26 février à midi pour publier les résultats provisoires de leur département.

Autre article: Présidentielle 2019 : les résultats définitifs devraient être connus le 1er mars

Les procès-verbaux sont par la suite acheminés vers la Commission nationale de recensement des votes (Cnrv), à Dakar. Elle est tenue de publier les résultats provisoires avant vendredi, soit le 1er mars, à minuit. L’ensemble des résultats sont alors transmis au Conseil constitutionnel qui proclame les résultats définitifs après avoir examiné d’éventuels recours en cas d’irrégularités.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut