International › APA

Sénégal : 8 mois de prison requis contre le chanteur Thione Seck

Pas d'image

Le tribunal correctionnel de Dakar a mis en délibéré jusqu’au 23 mai prochain le verdict concernant le chanteur Thione Seck contre lequel le procureur a requis une peine de deux ans de prison dont huit mois ferme.Impliqué dans une affaire de faux billets de banque qui remonte à 2015 et pour laquelle il a déjà purgé huit mois de prison, l’ex-chanteur de l’orchestre Baobab qui mène depuis plusieurs années une carrière solo, devrait recouvrer la liberté en cas de confirmation par le tribunal du réquisitoire du procureur.

En attendant,  Thione Seck, accusé d’association de malfaiteurs, de tentative d’escroquerie, de blanchiment de capitaux et falsification ou altération de signes monétaires, a vertement nié, hier jeudi à la barre, ces chefs d’inculpation, rapporte Seneweb.

«Je n’ai jamais fabriqué de faux billets et je ne sais pas comment on en fabrique (…) Je n’ai pas de machine de faux billets », a-t-il notamment dit avant de fondre en larmes.

Se disant malade et obligé de prendre « 14 médicaments » par jour, Thione Seck souligne avoir été victime d’un maraboutage.


La même ligne de défense a été utilisée par Alaye Djite, un ressortissant malien présenté comme le complice du chanteur et chez qui les enquêteurs ont trouvé du matériel pouvant servir à la fabrication de fausse monnaie.

« Je n’ai jamais fabriqué de faux billets et je ne sais pas comment on le fait », a-t-il affirmé, soulignant qu’il ne connaissait pas Thione Seck, même s’il l’a rencontré une fois en présence d’un courtier à l’occasion d’une location d’un appartement.

Le procureur a requis contre lui une peine de cinq ans de prison ferme.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut