Politique › Justice

Sénégal: une loi plus dure contre le viol est en préparation

Bineta Camara, victime de meurtre (c) Droits réservés

Le président de la République Macky Sall a indiqué, mardi 28 mai, qu’un durcissement de la législation actuelle est envisagé afin de mettre un terme aux viols parfois suivis de meurtres de femmes qui gangrènent la société sénégalaise.

C’est l’un des sujets qui était inscrit à l’ordre du jour du Conseil des ministres de ce jour 29 mai. Un point d’ailleurs annoncé par le Président Macky Sall « A l’ occasion du Conseil des ministres prévu demain mercredi, nous discuterons de la violence et des cas de viol. Nous verrons comment durcir la législation pour protéger davantage les femmes », a affirmé Macky Sall, en procédant à l’ouverture du dialogue national.

La plateforme a également servi pour évoquer d’autres problèmes sociaux. Notamment le phénomène des enfants de la rue. Le chef de l’Etat a annoncé qu’« après la fête de Korité (fin du Ramadan), il faut qu’on règle le problème des enfants de la rue. Je ne parle pas de ceux qui apprennent le Coran. Et il est heureux de constater que les religieux ici présents ont les positions les plus révolutionnaires par rapport à cette question ».


Ces derniers mois, le Sénégal a été secoué par des vagues de viols et meurtres commis sur des femmes. Le dernier en date est celui de Bineta Camara qui a été tué par un ami de la famille.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut