Politique › Justice

Sénégal: les dessous de la vraie-fausse grâce présidentielle accordée à Khalifa Sall

Macky Sall et Khalifa Sall (c) senego.com

Alors que plusieurs observateurs s’accordent à dire que l’ancien maire de la ville de Dakar n’a pas été gracié par le Président Macky Sall, des confrères de la Rfm indiquent qu’il c’est juste une question de temps avant que le décret graciant Khalifa Sall ne soit rendu public.

D’après une source contactée par la Rfm, le président de la République, Macky Sall a bel et bien décidé de gracier Khalifa Sall. Mais pour cela, il faudrait que l’ancien maire de Dakar ou ses avocats en fassent la demande.

Une exigence qui n’aurait pas encore été remplie. Dans l’entourage du chef de l’Etat, il se murmure, qu’il suffit d’un seul mot de Khalifa Sall ou de ses conseils Khalifa Sall pour ne plus passer «une seule nuit de plus en prison.»


Vérités ou manipulations? Difficile de se prononcer. Une chose est sûre, la pression monte quant à la demande de libération de Khalifa Ababacar Sall. Les différentes factions de la classe politique s’affrontent au sujet de la nécessité ou non d’une grâce présidentielle en faveur de l’ancien député.

En rappel, Khalifa Ababacar Sall, ex maire de la ville de Dakar a été condamné dans le cadre de l’affaire de la Caisse d’avance. L’ancien membre du Parti socialiste devrait normalement purger une peine de cinq ans. Sauf que depuis quelques mois, des voix s’élèvent pour réclamer une grâce présidentielle en sa faveur.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut