Politique › Partis politiques

Sénégal-PDS: Karim Wade propulsé vers les sommets

Karim Wade (c) droits réservés

Me Abdoulaye Wade a nommé, lundi dernier, les nouveaux membres du Parti démocratique sénégalais. Son fils Karim Wade devient le numéro 3 de la formation politique.

Le suspense n’aura pas duré. Hier, 12 août, il a dévoilé le nouvel organigramme du Parti démocratique sénégalais (Pds) qui met son fils Karim Wade en avant. Me Abdoulaye Wade a au final nommé 63 personnes dont son fils Karim Wade.

Jusqu’ici, Karim Wade était un simple militant du Pds non investi d’une quelconque responsabilité. Il vient d’être catapulté n°3 du Pds, comme secrétaire général national adjoint (Sgna) chargé de l’organisation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques. Un poste qui lui ouvre la voie pour diriger le parti. Karim Wade n’est sera assisté dans ses nouvelles fonctions de responsables qui lui sont fidèles. Dont Toussaint Manga qui est nommé Sgna chargé des jeunes, Dr Cheikh Tidiane Seck qui reste à la tête des cadres du parti. On peut également citer Woré Sarr et Ndèye Gaye Cissé, les deux seules dames parmi les Sgna qui s’occupent respectivement des femmes et des associations féminines nationales, de la société civile et de la parité.

C’est dans cette nouvelle configuration, que le parti libéral s’achemine vers son prochain Congrès. Assises au cours desquelles Karim Wade peut être consacré comme le prochain secrétaire général du Pds.

Oumar Sarr a été mis de côté. Le désormais ex-coordonnateur et secrétaire général national adjoint (Sgna) a vu son poste lui filer entre les doigts, suite à la dissolution du Secrétariat national. Une éjection due, selon des observateurs à sa participation au dialogue national contre l’avis de Wade père.


Jeudi 08 août, Me Wade a procédé à une réorganisation de la formation libérale.

C’est ainsi qu’il a supprimé le poste de coordonnateur pour nommer au total 11 Sgna. Selon le communiqué du Pds, Bara Gaye semble être l’actuel n°2, puisqu’il est désigné comme Sgna chargé des relations avec les organisations politiques et rapporteur du collège des Sgna.

Pour les Sgna, le communiqué renseigne qu’ils forment un collège qui se réunit en coordination, les 1er et 3e mercredis de chaque mois, en cas de besoin, sur convocation du président en exercice du collège. Quant aux Sn de domaines, considérés comme des ministres, ils gèrent des domaines déterminés de compétence.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut