Société › Education

Sénégal: une rentrée scolaire surchauffée en perspective

Une rentrée scolaire sous hautes tensions? (c) Droits réservés

A la 5ème session de pré-rentrée tenue le mercredi 28 août, des syndicats d’enseignement se sont invités pour présenter leurs conditions en l’occurrence, le respect par l’Etat de ses engagements, avant une reprise saine des classes.

Les travaux étaient dirigés par le Haut conseil du dialogue social, Innocence Ntab Ndiaye. La cinquième session pré-rentrée tenue le 28 août, à Saly vise la suite des préparatifs de la rentrée scolaire. Afin que tout se déroule sans encombre.

Seul point noir au tableau de ces assises: les revendications des syndicats de l’enseignement présent lors des travaux. Ils ont demandé à l’Etat du Sénégal de tenir ses engagements, au risque de voir des perturbations.

Reprise des négociations

Les syndicats sont catégoriques. Pour l’année scolaire 2019-2020, ils exigent l’application stricte des accords consignés dans le protocole signé le 30 avril 2018, mais aussi la reprise des négociations avec les syndicats des inspectrices et inspecteurs, en grève depuis plusieurs mois.

Lenteurs administratives

Au rang des réclamations, le Secrétaire général du Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire (Cusems), représentant le G7, pointe du doigt, la question des lenteurs administratives en ce qui concerne des actes d’intégration, d’avancement, de validation et de radiation.


Abdoulaye Ndoye a également cité «les prêts Dmc, l’engagement pris par le gouvernement dans le protocole d’accord et durant les séances de monitoring, cet engagement n’a pas été respecté. On n’a pas versé les deuxième et troisième tranches, alors que c’est un engagement ferme du gouvernement du Sénégal. » Il s’y rajoute « la question des parcelles non viabilisées, le paiement des rappels, les alignements, les mises en solde, le système de rémunération », a-t-il indiqué.

Macky Sall

Les syndicats d’enseignement interpellent le président de la République Macky Sall.

« Si toutes ces conditions ne sont pas satisfaites, la hache de guerre sera déterrée. Nous sommes un syndicat, notre rôle, c’est de défendre nos intérêts », a fait savoir le porte-parole du G7.

Selon le calendrier scolaire, la rentrée 2019 aura lieu le 02 septembre pour les élèves des écoles, collèges et lycées dans toutes les zones. L’année scolaire 2019-2020 va s’achever le 04 juillet 2020. Les dates de rentrée universitaire dépendent des établissements mais se déroulent généralement entre la mi et la fin septembre.

 



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut