International › APA

Signature d’une convention de financement des AGR au profit des victimes des crises ivoiriennes

Une convention de financement des activités génératrices de revenus (AGR) au profit des victimes des crises ivoiriennes a été signée, jeudi à Abidjan, marquant ainsi une « autre étape dans le processus d’indemnisation des victimes », a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.Cette convention a été paraphée par la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Pr Mariatou Koné pour le compte du Programme national de la cohésion sociale (PNCS) et le Directeur général de l’institution de microfinance Celpaid, Souleymane Ouattara, en présence de plusieurs victimes.  

A travers cette convention, l’Etat met à la disposition des victimes des crises ivoiriennes un montant de 100 millions de francs CFA sous forme de crédit remboursable.

 Une personne physique pourra solliciter jusqu’à 500 mille francs CFA, quand le plafond pour un groupement ou association de victimes est fixé à un million francs CFA.  Le prêt perçu «sans aval» est remboursable dans un délai de 18 mois dont un différé de six mois.

L’objectif de ce projet est d’aider les victimes à mener des activités génératrices de revenus en vue de les « sortir de la précarité, de la pauvreté (…) », a expliqué la ministre Mariatou Koné, voyant en ce projet dont la phase pilote commence par le district d’Abidjan avant de s’étendre à l’intérieur du pays, « une nouvelle aventure porteuse d’espoir».

La microfinance travaillera avec des experts issus des ministères techniques dont celui de l’agriculture et du développement rural pour apprécier la viabilité des projets soumis par les victimes.


«Le succès et la pérennité de ce projet dépend en grande partie de vous »,  a lancé Mariatou Koné en direction des bénéficiaires, exhortant ceux-ci à un « remboursement régulier » pour maintenir la chaîne de solidarité, c’est-à-dire permettre à d’autres personnes d’en bénéficier.

Quant à Souleymane  Ouattara, il  a exprimé « l’engagement ferme » de sa structure à « apporter à ce projet tout son savoir-faire » grâce à ses 40 agences implantées sur l’ensemble du territoire national.

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a mis en place en 2015, un fonds spécial doté d’un apport initial d’une valeur de 10 milliards de francs CFA pour l’indemnisation des victimes des différentes crises qu’a traversées la Côte d’Ivoire.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut