International › APA

Suspension de la grève des transporteurs bissau-guinéens

Le gouvernement bissau-guinéen et la Fédération nationale des associations de conducteurs du pays ont signé, mercredi soir, un accord qui a conduit à la suspension du mot d’ordre de grève entamé la veille.Le mémorandum d’accord comprend 19 points, dont la création d’un calendrier national d’opérations communes STOP entre la direction générale des transports routiers et terrestres puis entre la police de transit et la garde nationale. Cela est réalisable une fois par mois, de 06h00 à 14h00 en première instance et de 16h00 à 21h00 en seconde instance.

Dans un délai de 60 jours également, le gouvernement a garanti la présentation d’une dépêche conjointe du ministère des Transports et de la Communication, du ministère de l’Intérieur et du ministère des Travaux publics, définissant ainsi les compétences et les domaines d’intervention des entités de contrôle (DGVTT, PT et GN).

Sur la réduction des points de contrôle dans les deux mois et pendant cette période de mise en œuvre de cet accord, il n’y aura aussi pas d’arrêt des opérations, a garanti le gouvernement à la fédération des transporteurs.

Les termes de la négociation recommandent également au gouvernement de soutenir financièrement la construction du nouvel espace terminal à Bissau.


Cette grève, malgré sa courte durée, avait considérablement freiné les activités de la population du pays.

Par ailleurs, le directeur général des transports routiers et terrestres, Bamba Banjai a déploré les embarras causés par la grève et présenté ses excuses à la population bissau-guinéenne, là où le secrétaire général de la fédération des transporteurs, Mamadu Conté a assuré les populations de la suspension de la grève.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut