International › AFP

Trophée des champions – Quand les joueurs du PSG arrosent Tuchel de champagne devant la presse…

Pas d'image

A la manière des joueurs de l’équipe de France lors de la conférence de presse de Didier Deschamps dans la foulée du sacre mondial en juillet dernier, les joueurs du PSG ont fêté leur victoire au Trophée des champions en arrosant Thomas Tuchel de champagne alors qu’il se présentait face aux médias.

Hilare, le technicien allemand, qui a réussi son premier match officiel depuis son arrivée sur le banc du PSG en écrasant Monaco (4-0) samedi, a même pris le micro pour chanter devant des joueurs excités et torses nus sur l’estrade de la salle de conférence de presse du stade de Shenzhen (Chine).

Avant le déluge de boissons pétillantes, il avait pourtant livré sa première réaction dans la langue de Molière, une première, dans un ton sobre et dénué de triomphalisme sans jamais imaginer ce qui allait suivre.

« Je suis très content parce que nous avons gagné notre première finale. C’est magnifique. Gagner 4-0 c’est incroyable. C’était mérité et nous avons gagné », a-t-il déclaré, avec un léger accent germanique. « J’ai beaucoup aimé le fait qu’on joue comme équipe. C’était une équipe très jeune, les circonstances ont été très dures mais nous avons joué avec beaucoup d’intensité. »

Puis Adrien Rabiot a surgi en tête, suivi de tout l’effectif pour l’asperger de champagne, avant de le poursuivre dans toute la salle de presse et réclamer en choeur : « Une chanson, une chanson ! ».

« Je ne peux pas le faire, il y a tout le monde ici », a voulu esquiver le longiligne entraîneur allemand, pressé par le capitaine Thiago Silva… avant de se prêter au jeu devant un Neymar déchaîné, à l’image de l’ensemble de l’effectif.

– Bizutage –


Mais pourquoi les joueurs ont-ils réservé une telle surprise à leur nouveau coach ? « Ils sont partis à 5-6 parce qu’on a fait un pari. Si on gagnait, cela devait être à lui de chanter parce qu’il ne l’avait pas fait devant nous à l’hôtel », a confié Marco Verratti en zone mixte, alors que la tradition veut que chaque nouvelle recrue du PSG se prête au jeu de la chanson dès son arrivée.

« C’était bien ! Cela nous permet de beaucoup nous rapprocher entre joueurs et avec le coach », s’est enthousiasmé l’Italien, avant toutefois de distiller un message prudent: « Il est encore très tôt pour le juger, cela ne fait seulement qu’un mois. On a le temps pour voir comment cela va se passer ».

Mais au fait « coach », quel était le titre de la chanson ? « Happy », a répondu le technicien allemand, parti poursuivre plusieurs minutes plus tard sa « conférence de presse » en zone mixte. « Quoi vous n’aviez même pas reconnu (le célèbre titre de Pharrell Williams)? », a-t-il enchaîné tout sourire.

Plus juste dans ses choix tactiques que dans ses vocalises, Tuchel a permis au club parisien d’obtenir un 6e sacre d’affilée en Trophée des champions, en s’imposant 4-0 samedi contre Monaco. Avec huit couronnes au total, le PSG est devenu le club le plus titré de la compétition.

De quoi délaisser son costume d’entraîneur psycho-rigide, réputation qu’il avait hérité de son passage contrasté au Borussia Dortmund (2015-2017), pour enfin pousser la chansonnette… et se mettre tout le PSG, des joueurs aux suppporters, dans la poche !


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut