International › AFP

Trump évoque l’envoi de 2.000 soldats américains supplémentaires en Pologne

Le président américain Donald Trump a évoqué mercredi l’envoi de 2.000 soldats américains supplémentaires en Pologne tout en restant évasif sur une éventuelle base militaire permanente dans ce pays, une initiative susceptible de raviver les tensions avec Moscou.

Recevant dans le Bureau ovale son homologue polonais Andrzej Duda, M. Trump a insisté sur sa volonté de renforcer la présence militaire des Etats-Unis dans ce pays d’Europe de l’Est inquiet des agissements de la Russie.

Interrogé sur ses projets concrets, M. Trump a évoqué le chiffre de 2.000 soldats, précisant qu’ils seraient probablement transférés depuis l’Allemagne et qu’il ne s’agissait pas d’envoyer des troupes supplémentaires en Europe.

« La décision n’est pas finalisée », a-t-il déclaré, annonçant par ailleurs que la Pologne avait commandé une trentaine d’avions de chasse américains F-35.

Près de 5.000 soldats américains stationnent déjà par rotations sur le sol polonais dans le cadre des opérations de l’Otan.

Le milliardaire américain de 72 ans et le juriste polonais de 47 ans devaient participer en début d’après-midi à une cérémonie de signature d’un « accord » au contenu encore flou puis à une conférence de presse commune dans les jardins de la Maison Blanche.

La signature d’un accord entre les deux dirigeants est un symbole fort pour le gouvernement conservateur polonais, qui dénonce régulièrement « le comportement agressif » de la Russie, en particulier depuis l’annexion en 2014 de la péninsule ukrainienne de Crimée.

– « J’ai toujours aimé les Polonais » –

Lors de sa première rencontre avec M. Trump à Washington fin 2018, M. Duda avait proposé de débourser au moins deux milliards de dollars pour l’implantation d’une base militaire américaine permanente sur son sol, suggérant même de l’appeler « Fort Trump ».


Le projet est-il à l’ordre du jour ? « Je ne parle de présence permanente ou pas permanente », a répondu M. Trump, évasif.

Le Pentagone s’est montré jusqu’ici réticent à l’idée, soulignant en particulier que les espaces proposés par le gouvernement polonais n’étaient pas assez vastes pour permettre un entraînement adéquat des soldats américains, notamment de l’artillerie.

M. Trump redoute-t-il un accroissement des tensions avec Moscou en cas de renforcement de la présence américaine ? « J’espère que la Russie traitera la Pologne avec respect comme le font tous les autres pays du monde », a-t-il répondu.

« J’ai toujours aimé les Polonais. Ils travaillent très très dur, ils sont intelligents, ils aiment leur pays et ils aiment aussi notre pays », a-t-il ajouté.

Selon Krzysztof Szczerski, conseiller de la présidence polonaise, la présence américaine sera augmentée « de manière qualitative aussi bien que quantitative ».

L’Otan a accru ses capacités de défense le long de son flanc oriental après l’annexion de la Crimée par la Russie et le rôle qu’elle impute à Moscou dans le conflit en Ukraine.

Des groupements tactiques ont été déployés dans les trois Etats baltes, ainsi qu’en Pologne, et l’Otan prend des mesures pour améliorer sa capacité de réaction en cas d’incursion.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut