International › AFP

Tunisie: levée d’une audition chaotique du Premier ministre au Parlement

Peu après son début, une audition du Premier ministre tunisien Youssef Chahed devant le Parlement au sujet du secteur de la Santé a été levée jeudi, en raison des cris de colère de manifestants réclamant de meilleures conditions de travail, a constaté l’AFP.

Dans un premier temps, l’audition a été retardée de quatre heures en raison de manifestations de journalistes salariés d’un quotidien public et de fonctionnaires du Parlement, réclamant la régularisation de leur situation pour certains et des primes pour les autres.

Ces manifestations, à l’intérieur des locaux du Parlement, ont empêché M. Chahed de venir jusqu’à l’hémicycle, selon des journalistes de l’AFP sur place.

Avec quatre heures de retard sur l’heure prévue du discours, le chef du gouvernement tunisien a pu ensuite finalement y accéder, mais alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole devant les députés rediffusé à la télévision, des cris ont fusé.

« Nous réclamons nos droits et non pas des faveurs » ou encore « réveille toi, la situation des (enseignants) chercheurs n’est pas appropriée », ont scandé des enseignants, universitaires et chercheurs tunisiens depuis les tribunes.

Ils étaient présents dans l’enceinte du Parlement à l’invitation de la commission de l’Education qui devait débattre de leur situation, selon les déclarations d’un responsable administratif cité par le site le Parlement.

Les enseignants, universitaires et chercheurs tunisiens réclament notamment l’amélioration de leurs conditions de travail, et le recrutement de diplômés du supérieur, qui sont particulièrement touchés par le chômage.


Durant cinq minutes, le président du Parlement Mohamed Naceur a tenté de calmer les protestataires, en vain. M. Chahed a quitté les lieux.

« En tant que gouvernement, nous avons respecté l’Assemblée » des représentants du peuple, a-t-il estimé, selon une déclaration à la presse rapportée par ses services. « Nous ne pouvons pas travailler dans ces conditions, c’est le chaos total dans l’Assemblée ».

Le porte-parole du gouvernement, Iyed Dahmani, a dénoncé de son côté une « mauvaise organisation » du Parlement.

« C’est malheureux. C’est indigne de la démocratie tunisienne », a-t-il estimé, ajoutant que le jour « où il y aura de bonnes conditions qui permettent la bonne tenue de ce débat, le chef du gouvernement viendra ».

M. Chahed devait être auditionné sur les profondes difficultés du secteur de la santé publique en Tunisie, en réaction au décès de 15 bébés des suites d’une infection contractée dans une maternité à Tunis, une affaire qui avait bouleversé l’opinion publique.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut