International › APA

Un industriel libano-sénégalais interpellé à Conakry pour gestion « clandestine »

Pas d'image

Le Secrétariat général des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé et l’Office de répression des délits économiques et financiers ont interpellé, mardi à Conakry, le Libano-sénégalais Zoher Didy, propriétaire de SOFAL-Guinée, une usine qui fabrique des produits alimentaires, cosmétiques et détergents, pour gestion d’une unité industrielle « clandestine ».Selon le colonel Moussa Tiègboro, Secrétaire général à la Présidence, chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé, le Libano-sénégalais est poursuivi pour délit économique et crime organisé.

« Cette entreprise reste fermée toute la journée pendant que les gens travaillent à l’intérieur. C’est même un four crématoire. Ils travaillent pour enrichir illicitement un monsieur. Il faut être un chasseur de singe pour découvrir l’enseigne de cette société », a fustigé M. Tiègboro.


Face à la presse, le présumé coupable a nié les faits qui lui sont reprochés.  « J’ai entendu les services spéciaux parler d’une exactitude totalement fausse uniquement dans le but de faire leur publicité. Je dis et je répète qu’il n’y a pas un seul produit contrefait dans mon entreprise », s’est défendu Zoher Didy.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut