International › AFP

Un Palestinien fonce sur des Israéliens avant d’être abattu (police)

Un Palestinien a été tué mardi par des tirs des forces israéliennes près de Hébron en Cisjordanie occupée, au cours de ce que la police israélienne a présenté comme une attaque à la voiture bélier.

La police a dit s’être rendue dans la localité d’Idna dans le sud de la Cisjordanie pour combattre des activités illégales de récupération du cuivre. Un homme a alors tenté de prendre la fuite en voiture, a percuté un véhicule de police et foncé sur un garde-frontière qui sécurisait les lieux, selon elle.

Le garde-frontière « a tiré sur la voiture et touché l’individu soupçonné d’avoir cherché à l’écraser », a précisé la police dans un communiqué, confirmant la mort du Palestinien.

Aucun policier n’a été blessé, a-t-elle ajouté.

L’agence officielle palestinienne Wafa a identifié le Palestinien comme étant Omar Awwad, 27 ans, et indiqué qu’il avait été atteint par des tirs israéliens, sans plus de précisions sur les circonstances.

La police israélienne a en outre fait état de ce qu’elle a décrit comme une deuxième attaque à la voiture bélier ailleurs en Cisjordanie, au nord de la mer Morte.

Les policiers ont tiré en l’air quand un véhicule s’est approché à vive allure. Le conducteur palestinien, un homme de 30 ans, a stoppé son véhicule et a été arrêté, indemne, selon elle.

Les forces israéliennes en Cisjordanie sont en état alerte depuis dimanche. Ce jour-là, sept Israéliens ont été blessés quand un ou des individus à bord d’une voiture palestinienne selon l’armée ont tiré sur un arrêt de bus à l’entrée de la colonie d’Ofra.


Un bébé, accouché prématurément par césarienne pratiquée sur sa mère blessée au cours de l’attaque, reste dans un état très grave, tout comme sa mère, a dit l’hôpital.

Le 26 novembre, un Palestinien a été tué en Cisjordanie après avoir, selon l’armée israélienne, blessé trois soldats dans une attaque à la voiture bélier.

Entre la Cisjordanie occupée depuis plus de cinquante ans et Jérusalem-Est annexée par Israël, plus de 600.000 colons israéliens mènent une coexistence souvent conflictuelle avec trois millions de Palestiniens. La colonisation israélienne dans les territoires palestiniens est illégale au regard du droit international.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a assuré que le ou les auteurs de l’attaque de dimanche cherchaient à pousser les Israéliens à partir, mais qu’il poursuivrait la colonisation.

« Nous allons leur montrer qu’ils ne nous chasseront pas de notre terre et qu’ils se heurteront à une muraille », a-t-il dit lors de l’inauguration d’une nouvelle route près d’une colonie.

« Tant que je serai Premier ministre d’Israël, pas un seul juif ne sera chassé de chez lui. Non seulement ils ne seront pas chassés de leurs maisons, mais ils en construiront de nouvelles », a affirmé M. Netanyahu.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut