International › APA

Un parti politique de l’opposition burkinabé suspendu pour «appel à la sédition»

Le Front patriotique pour le renouveau (FPR, opposition) a été suspendu de ses activités pour trois mois pour avoir appelé à la sédition, a appris APA, jeudi, de source officielle.Le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, à travers un arrêté en date du 13 novembre 2019 a notifié la suspension de ce parti politique dirigé par le Dr Aristide Ouédraogo.

Selon l’arrêté dont APA a obtenu copie, le FPR est «suspendu à titre conservatoire» car, il lui est reproché d’avoir «porté atteinte à la Charte des partis et formations politiques au Burkina Faso».

Le compte rendu du Conseil des ministres tenu mercredi dernier à Ouagadougou renseigne que «cette suspension est faite en application de l’article 30 de la loi n°032-2001/AN du 29 novembre 2001 portant Charte des partis et formations politiques au Burkina Faso».


Le même document précise que «les propos tenus par Monsieur Aristide Ouédraogo, président du FPR, lors des déclarations publiques des 03 et 11 novembre 2019 appellent à la sédition et sont contraires aux dispositions des articles 3, 4, 20 et 21 de la Charte des partis et formations politiques au Burkina Faso».

Le Front patriotique pour le renouveau (FPR) a été créé en avril 2018 et est membre des partis affiliés au Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF).


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut