International › APA

Un universitaire explique le rôle de l’audit social dans l’atteinte des ODD

Le président de l’Institut international de l’audit social (IAS), Jacques Igaliens a déclaré, mercredi à Dakar, que l’audit social qui met le focus sur la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) peut permettre d’atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD), en travaillant à la fois sur les notions d’indicateurs et de gouvernance.« L’audit social a un  rôle à jouer concernant essentiellement l’ODD n°8 qui touche la croissance durable partagée et des emplois décents », a indiqué M Igaliens, par ailleurs  professeur émérite à l’Université de Toulouse.

Il s’exprimait à l’ouverture du 36ème congrès international de l’Institut de l’audit social de Paris couplé aux 14èmes Rencontres internationales de la diversité.

Ces deux rencontres entrent dans le cadre   de la célébration des dix ans de Bordeaux management school  (BEM-Dakar).

L’audit social est un ensemble de pratiques qui ont pour objectif de permettre aux entreprises d’atteindre les objectifs qu’elles se sont fixées essentiellement sur les problématiques sociales et environnementales. 


« La thématique de ce congrès porte un regard croisé sur les différentes pratiques internationales. Les participants verront dans notre contexte africain comment les outils de l’audit social doivent être implémentés et utilisés dans la perspective de l’atteinte de l’ODD n°8 », a expliqué El Hajdi Malick Faye, directeur des accréditations de BEM de BEM Dakar.

Poursuivant M Faye a indiqué que « c’est de la responsabilité des entreprises, de l’Etat et de toutes les parties prenantes de faire en sorte que la croissance dont on parle soit inclusive. Une croissance inclusive est une croissance qui permet à chaque citoyen de trouver un emploi décent ».

Selon lui, il nous faire de l’audit sociale afin que « chacun puisse trouver un travail décent, pouvoir vivre correctement, subvenir à ses besoins » car, cela est une garantie « pour assurer la sérénité, la stabilité et la paix dans notre pays ». « C’est une condition pour assurer le développement de nos pays », a conclu El Hadji Malick Faye.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut