International › APA

Une plateforme de la société civile sénégalaise pour l’accès universel à l’eau

Au Sénégal, une Plateforme nationale des organisations de la société civile (Posceas) est mise en place pour aider les pouvoirs publics et impliquer toutes les parties prenantes à l’accès universel à l’eau et à l’assainissement, a affirmé, jeudi à Dakar, Fodé Camara, Secrétaire générale de l’ONG Eau Vive, l’une des structures membres.« La création de la Posceas résulte d’un constat préoccupant de la situation de l’accès à l’eau et à l’assainissement au Sénégal. Ce constat fait apparaitre des taux d’accès faibles, poussant la société civile active dans ces secteurs à s’organiser et à se regrouper dans un cadre de concertation, d’harmonisation, de plaidoyer et de capitalisation pour l’amélioration de la mise en œuvre des politiques publiques », a expliqué Fodé Camara dans un entretien avec des journalistes.

Poursuivant, il a rappelé que la Posceas est mise sur pied pour « l’accès universel à l’eau et à l’assainissement au Sénégal ». A son avis, la structure doit favoriser le dialogue et la collaboration entre la société et l’Etat.

« Pour ce faire, a dit M. Camara, nous voulons, compte tenu de l’expertise existant dans cette plateforme, arriver à renforcer la collaboration avec l’Etat dans la définition de politiques d’eau et d’assainissement, mais également dans leur mise en œuvre ».


Selon lui, pour l’accès universel à l’eau et à l’assainissement qui est « un droit fondamental, chacun doit jouer sa partition pour faire respecter ce droit ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut