International › AFP

USA: « shutdown » assuré après la levée de séance au Congrès sans compromis budgétaire

La paralysie des administrations fédérales est assurée d’intervenir à partir de vendredi minuit (05H00 GMT samedi) aux Etats-Unis, après la suspension de séance à la Chambre des représentants sans avoir abouti à un compromis budgétaire.

Par conséquent, dès samedi, des administrations devraient rester fermées et des centaines de milliers de fonctionnaires être placés en congé sans solde.

Pour éviter ce « shutdown » à l’échéance de vendredi soir, il fallait que les deux chambres du Congrès et la Maison Blanche trouvent un accord sur le budget fédéral.

Malgré d’ultimes tractations, ils ne sont pas parvenus à sortir de l’impasse autour du financement de la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique, l’une des principales promesses de campagne du président Donald Trump.

Il exige, pour apposer sa signature, l’inclusion dans le budget d’une enveloppe de 5 milliards de dollars pour payer ce mur. Ou, à défaut, qu’un montant substantiel soit consacré à la sécurité aux frontières.


Il avait prévenu jeudi qu’il ne promulguerait pas un compromis de court terme du Sénat permettant de financer le gouvernement jusqu’au 8 février car il ne comprenait pas suffisamment de moyens pour le contrôle des frontières.

Le milliardaire a reporté son départ prévu vendredi après-midi pour ses vacances de fin d’année à Mar-a-Lago, en Floride.

« J’ai annulé mon voyage à bord d’Air Force One en Floride pendant que nous attendons de voir si les démocrates nous aideront à protéger la Frontière Sud de l’Amérique », a-t-il tweeté environ un heure avant l’annonce de la suspension de séance de la chambre basse du Congrès américain.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut