› Société

répression du viol au Sénégal, le gouvernement à pied d’oeuvre

 Face aux différents cas de viol enregistrés dans la société sénégalaise, le gouvernement est décidé à agir. Ainsi, des sanctions pouvant aller jusqu’à la réclusion criminelle à perpétuité pour cas de viol et de pédophilie sont envisagés.
Mercredi, le Conseil des ministres a adopté le projet de loi modifiant la loi n° 65-60 du 21 juillet 1965 portant Code pénal ‘’avec des chapitres visant à durcir la répression du viol et de la pédophilie et des sanctions pouvant aller jusqu’à la réclusion criminelle à perpétuité’’.
Au stade actuel de la législation, le viol est encore considéré comme simple délit, passible de cinq à dix ans de prison.

La criminalisation du viol est une demande des associations de défense des droits des femmes après la série d’agressions sexuelles relevée ces derniers mois.


Au mois de mai, le corps de Bineta Camara, 23 ans, a été par exemple retrouvé à son domicile de Tambacounda (Est). La jeune femme avait péri lors d’une tentative de viol.

Au lendemain de ce drame, une manifestation avait rassemblé à Dakar 300 personnes pour dire ‘’stop aux violences faites aux femmes’’.

Le président Macky Sall avait alors demandé au ministre de la Justice de préparer un projet de loi criminalisant le viol et la pédophilie. Il sera présenté à l’Assemblée nationale

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut