InternationalAPA




Zimbabwe : Mnangagwa dit s’entretenir avec Chamisa pour calmer la situation

Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a déclaré jeudi qu'il discutait avec le chef de l'opposition, Nelson Chamisa, afin de…

Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, a déclaré jeudi qu’il discutait avec le chef de l’opposition, Nelson Chamisa, afin de désamorcer la situation explosive qui a suivi l’annonce des résultats partiels des législatives organisées dans le cadre des élections générales tenues lundi dernier.Au moins trois personnes ont été tuées mercredi à la suite d’affrontements à Harare entre des militaires et des partisans de l’Alliance du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), qui protestaient contre une tentative présumée de la commission électorale de manipuler les résultats du scrutin présidentiel.

« Nous avons été en contact avec Nelson Chamisa (leader de l’Alliance du MDC) pour discuter de la manière de désamorcer immédiatement la situation, et nous devons maintenir ce dialogue afin de protéger la paix qui nous est chère », a déclaré Mnangagwa avant d’appeler les dirigeants politiques à « donner l’exemple et montrer à tous les Zimbabwéens que la paix est primordiale ».

« J’appelle donc à une enquête indépendante sur ce qui s’est passé hier à Harare. Nous croyons en la transparence et la responsabilité, et les responsables doivent être identifiés et traduits en justice », a affirmé Mnangagwa.

Pour le moment, des soldats sont en patrouille dans les rues de Harare où règne un calme précaire.

La plupart des magasins du quartier central des affaires (CBD) sont fermés, après que les vendeurs ont été chassés par l’armée.

Contrairement à la situation habituelle, peu de voitures de transport public sont visibles au centre-ville de Harare.