Politique › Sécurité

Deux soldats sénégalais tués le 15 juin dans l’explosion d’une mine anti-char au Sud du pays

Deux soldats sénégalais tués le 15 juin dans l'explosion d'une mine anti-char au Sud du pays

Deux soldats sénégalais ont été tués et deux autres grièvement blessés, ce lundi 15 juin, dans l’explosion d’une mine anti-char dans la région de Ziguinchor. Ils intervenaient dans le cadre des opérations en cours pour accompagner le retour des populations dans le secteur de Mbissine et lutter contre les trafics illicites et les bandes armées.

Selon des sources militaires, l’incident s’est produit quand un véhicule transportant des troupes a roulé sur l’engin entre les villages de Diagnon et Bissine, à une cinquantaine de kilomètres à l’Est de Ziguinchor, la principale ville de la Casamance et à quelques encablures de la frontière bissau-guinéenne.

Les corps des deux soldats tués et les deux autres blessés ont été acheminés à l’hôpital régional de Ziguinchor, renseignent ces mêmes sources, qui confient que des opérations sont actuellement menées dans cette zone située non loin de la frontière bissau-guinéenne par l’armée sénégalaise pour sécuriser le retour des populations qui rentrent d’exil, après plusieurs années d’errance.

Ces opérations vont se poursuivre jusqu’à leur terme comme elles avaient été planifiées, ajoutent ces sources qui ne donnent pas d’autres précisions.

On note que c’est la deuxième fois que les mines font des victimes dans les rangs de l’armée sénégalaise, depuis le début de ces opérations, il y a un peu plus de dix jours.


En fait, un premier soldat avait sauté sur une mine, il y a une dizaine de jours, alors qu’il était en opération dans une forêt.

Évacué d’urgence à l’hôpital de Ziguinchor, sa jambe a été amputée.

Avant cet incident, de violents affrontements y avaient opposé, pendant deux jours, les militaires sénégalais aux combattants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC, indépendantistes) qui voulaient s’opposer à l’implantation d’un poste avancé des soldats dans cette zone.

On signale également, en Casamance, un autre accident de mine qui a eu lieu le samedi dans le Nord-Sindian, vers la frontière gambienne, au passage d’un véhicule de l’armée sénégalaise, qui a fait 8 blessés parmi les militaires.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.04.2019

Safari dans le parc de Niokolo Koba

330 espèces d’oiseaux, 80 espèces de mammifères, 60 espèces de poissons et 36 espèces de reptiles peuplent ce parc; et c’est bien, ce qui en…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut