Personnalités › Success Stories

Endométriose: l’animatrice sénégalaise Juliette Ba raconte son combat contre la maladie

Juliette Ba (c) Droits réservés

Sur sa page Facebook, l’ex-animatrice de la Rts1, Juliette Ba a partagé avec les internautes la maladie dont elle souffre depuis 25 ans: « l’Endométriose ». Une maladie dont elle a beaucoup souffert et qui reste méconnue du grand public.

A l’entame de son témoignage  » Être une personnalité publique et souffrir d’Endométriose c’est maîtriser les rouages de la schizophrénie… » elle plante le décor sur ce que représente son combat.

L’animatrice Sénégalo-cap-verdienne a d’ailleurs décider de changer d’hygiène de vie, il y a  5 ans.  Elle s’est mise aux médecines douces, yoga, massages, soins énergétiques et adoption d’une  hygiène alimentaire particulière.  Elle anime des programmes sur les réseaux sociaux sur lesquels elle est très suivie.

Elle peut alors partager son quotidien, son combat contre cette maladie. Et donner des astuces aux internautes sur le développement personnel entre autres. Juliette Ba anime une chaîne Youtube: « Mademoiselle Endo, vivre avec l’endométriose ». Et alimente son compte Instagram avec des photos de yoga et de ses repas…

Son témoignage en intégralité:

« Être une personnalité publique et souffrir d’Endométriose c’est maîtriser les rouages de la schizophrénie…

C’est prendre l’avion pendant 14h pour aller tourner à la Réunion pour TV5MONDE et te vider de ton sang dans des toilettes de 3m2 en te tordant de douleur tout en gardant le SOURIRE parce que la Réunion ça va être beau …

C’est monter pendant 3 heures dans une jeep Willis et sentir le feu dans ton utérus et tes ovaires mais continuer ton interview avec le SOURIRE .

C’est présenter Génies en Herbe. Habillée par des stylistes renommés. Maquillée par des super MUA. Avec un réal, une équipe au top et des gamins formidables … Et sentir le sang couler, couler, couler… Mais rester focus sur la caméra et ton réalisateur en gardant le SOURIRE.

C’est présenter les 50 ans de la BAD comme MC devant 500 personnes. Et avoir des crampes atroces mais traduire la soirée en anglais et portugais en gardant le SOURIRE.

C’est devoir te reposer sur tes collègues parce que ça ne va pas. T’allonger sur eux, les envoyer à la pharmacie, changer tout le planning, mettre tout le monde en retard … mais essayer de garder le SOURIRE…


C’est te lever tous les matins pour faire les 4 heures d’antenne de la matinale sur Nostalgie. Et faire des va et vient aux toilettes parce que la partie la plus intime de ton corps est en anarchie totale … Et tu remplis l’unique poubelle des toilettes en gardant le SOURIRE…

C’est coacher des dizaines de personnes en Mieux-Être et ne pas pouvoir enregistrer une vidéo parce que tu es trop faible, tu as perdu trop de sang et tu es sous perfusion et sous morphine… comme d’hab… Mais avec le SOURIRE…

C’est refuser les traitements chimiques que tu absorbes depuis tes 14 ans. Refuser une énième opération. Refuser le Decapeptyl qui en te mettant en ménopause artificielle te transforme en vieille dame, plus de libido, des sautes d’humeur, des bouffées de chaleur, des douleurs articulaires, des envies suicidaires … Refuser tout cela pour te tourner vers le naturel et ingurgiter des tonnes de poudre et des litres de tisanes au goût particulièrement infâme… mais avec le SOURIRE…

C’est te vider de ton sang dans la baignoire pendant que ton homme te soutient. Et réussir malgré tout à faire preuve d’humour en gardant le SOURIRE…

C’est regarder tes soeurs, tes amies d’enfance, tes petites cousines, tes voisines devenir maman … en gardant le SOURIRE …

C’est savoir que l’on ne guérit pas de cette Merde mais malgré tout se battre au quotidien pour l’information et la sensibilisation … en gardant le SOURIRE…

C’est te dire que si c’est ta croix pour cette vie ci et que Là-Haut on teste ta foi, ton endurance et ta détermination… Alors que SA volonté soit faite … Si c’est ta croix… Ce sera avec le SOURIRE …

C’est te dire que sur tes 4000 amis. Seuls 15 vont liker ce post qui ne les concerne pas. Mais que 15 gouttes dans l’océan c’est déjà bien. Et c’est mieux que rien …

Pour toutes les femmes blessées dans ce qu’elles ont de plus intime… »



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut